Tout ce qui change le 1er décembre 2022

Décembre, le mois du changement : Prime de Noël, chèque énergie, indemnités sur les carburants…

Décembre est une période charnière pour beaucoup de ménages français et, cette année, il le sera encore davantage. En effet, c’est en décembre que la prime de Noël sera versée, comme les chèques énergie. En revanche, d’autres mesures vont prendre fin comme la remise généralisée sur les carburants ou encore le bonus vélo.

Que nous réserve décembre 2022 ? Découvrons-le ensemble !

Tout ce qui change au 1er décembre 2022

Les aides versées ou stoppées au mois de décembre en France

Depuis plusieurs mois, voire années, l’État avait mis en place plusieurs aides financières pour soutenir les français pendant la période de confinement et, récemment, pour lutter contre l’inflation. Si certaines aides seront toujours d’actualité, d’autres sont vouées à disparaître.

Coup d’œil sur ce qu’il va se passer le 1er décembre 2022.

Le versement des Chèques Énergie

Le prix des énergies flambe depuis plusieurs semaines maintenant. Pour aider les Français à faire face à cette hausse, l’État a mis en place plusieurs dispositifs notamment le fameux Chèque Énergie.

En effet, un chèque énergie exceptionnel sera versé à près de 12 millions de ménages français. Cette “distribution” sera répartie comme suit :

  • 200 euros pour les 6 millions de ménages ayant déjà reçu un chèque énergie en 2022.
  • 100 euros pour 6 millions de ménages supplémentaires.

La date de versement des chèques n’a pas encore été communiquée par l’État. Sur le site du gouvernement, on peut simplement lire que le versement sera effectué “fin décembre”.

Si vous en avez été bénéficiaire, vous avez peut-être déjà reçu un premier chèque au mois d’avril dernier. Ce nouveau Chèque Énergie s’ajoute à ce précédent versement et s’ajoute également au chèque fioul.

Et si votre chauffage est un chauffage au bois ?

Pas de panique, l’État a prévu une indemnité là aussi. En effet, les foyers possédant un chauffage au bois pourront demander une aide spécifique allant de 50 à 200 euros, comme l’a annoncé Gabriel Attal, ce dimanche 27 novembre 2022.

Vous pourrez en faire la demande à partir du 22 décembre 2022 sur le site chequeenergie.gouv.fr.

Notons également que le gel du prix du gaz sera levé au 31 décembre 2022. Les tarifs connaîtront alors une hausse de 15% d’ici le mois de janvier 2023.

La remise sur les carburants se termine également

Depuis le 16 novembre dernier, l’État applique une remise de 10 centimes d’euros sur chaque litre de carburant. Ceci dans le but de faire baisser les prix qui, depuis quelques semaines, ont littéralement explosé.

Cette remise sera supprimée dès le 31 décembre prochain. Cependant, une indemnité dénommée “indemnité carburant travailleur” verra le jour et sera destinée à “aider significativement ceux qui effectuent un long trajet pour se rendre au travail” comme l’a expliqué Elisabeth Borne le 17 novembre dernier.

Le versement de la prime de Noël

C’est à partir du 15 décembre 2022 que la prime de Noël sera versée à près de 2.3 millions de foyers français. Son montant varie de 150 à plus de 500 euros selon la situation du foyer.

Cette prime est accordée automatiquement aux bénéficiaires du RSA, de l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS) et de l’Allocation de retraite.

Vers la fin du Bonus Vélo

Le Bonus Vélo prend fin, également, le 31 décembre 2022. Cette indemnité prévoit une aide financière pour toute personne souhaitant acheter un vélo “classique” neuf (sous conditions de ressources ou pour les personnes en situation de handicap). Cette aide s’élève à 40% du prix du vélo, dans la limite de 150 euros.

Une aide est également en place pour toute personne souhaitant acheter un vélo à assistance électrique neuf. Ici la limite est fixée à 400 euros.

Une aide est aussi prévue pour l’achat d’un vélo couché, cargo, pliant ou adapté à un handicap, dans la limite de 2 000 euros.

Vélo ou voiture, la question va se poser avec la fin de ce bonus, notamment pour les jeunes conducteurs ou les foyers dont le budget est déjà serré.

Des échéances pour le paiement des impôts en France

Des échéances sont mises en place concernant les déclarations d’impôts. Les dernières corrections devront être effectuées, au plus tard, le 14 décembre. Après cette date, plus aucune correction ne pourra être effectuée (sauf réclamation et cas spécifique).

Les Français ont jusqu’au 15 décembre pour demander une mensualisation des impôts locaux (taxe foncière et taxe d’habitation). Si la demande est faite entre le 15 et le 31 décembre, la mensualisation commencera dès le mois de février 2023.