Les plateformes de réseaux sociaux occupent un rôle important dans l’accès aux infos

Cet article révèle le rôle prépondérant des réseaux sociaux dans l’accès aux infos. Actuellement, les plateformes de réseaux sociaux occupent une grande place dans le quotidien des gens.

Les réseaux dominent comme sources d’informations

L’avènement des réseaux sociaux constitue une nouvelle manière d’accéder aux informations. Les médias ne sont plus les seules sources d’informations. La majorité de la population mondiale est désormais présente sur les différentes plateformes de réseaux sociaux à l’instar de Facebook, Twitter, Instagram, Google+, etc. La généralisation du web a fortement accentué ce phénomène ces dernières années. De nous jours, les réseaux sociaux peuvent prendre la place de la télévision comme première source d’infos. Selon l’étude du centre de recherche américain Pew, Facebook devient la première plateforme la plus utilisée par tous. Son utilisation en masse détrône les autres plateformes comme Twitter ou Google+. Facebook et YouTube constituent les réseaux sociaux les plus populaires actuellement. Depuis son lancement, Facebook continue de conquérir le cœur des internautes grâce à son affichage très fluide sur mobile ainsi que ses diverses fonctionnalités. Toujours selon le rapport de Pew, 74 % des personnes interrogées utilisent Facebook quotidiennement. Apple News et Snapchat arrivent largement derrière Facebook en termes d’utilisateurs.

Les raisons de cette domination des réseaux sociaux pour s’informer

Les progrès des nouvelles technologies et la prolifération des smartphones ont largement favorisé la montée des réseaux sociaux. Le journaliste Nic Newman a réalisé une étude qui rapporte que 53 % des gens se servent de ces plateformes sociales pour s’informer. Le système de notifications sur les réseaux sociaux facilite en outre l’accès des utilisateurs aux infos. Face aux médias, les réseaux sociaux sont considérés comme les plus performants grâce à la téléphonie mobile. Ce phénomène favorise également la conquête de nouveaux lecteurs ainsi que l’insertion de pubs. De quoi inquiéter les médias traditionnels. Car aux dires de Rasmus Kleis Nielsen le directeur de recherche de Reuters Institute, ces derniers risquent de perdre progressivement leurs places sur le marché compétitif de l’information si les gens s’habituent à s’informer à travers ces plateformes. Fort heureusement, et jusqu’à nouvel ordre, les utilisateurs restent attachés aux journaux. Certaines personnes pensent en effet qu’ils sont plus faciles à manipuler et permettent une lecture rapide. Rappelons pour finir que les réseaux sociaux contribuent à l’accès de la population aux informations. Des questions se posent toutefois, notamment sur la véracité des renseignements fournis, et les travaux d’investigation réalisés en amont. La multiplication des sites d’information favorise en effet la multiplication de rumeurs infondées. Yves Citton, l’auteur du livre « Médiarchie » paru aux éditions du Seuil, constate d’ailleurs que le monde actuel croit vivre dans la démocratie, alors qu’ils nagent en pleine médiarchie.