A LA UNE

Traque contre les FDLR : Kabila au secours de son ami burundais Pierre Nkurunziza ?

Les Fardc ont finalement démarré leurs opérations contre les Fdlr dans les moyens plateaux de Lemera. C’est depuis mardi 24/02/15 que les attaques ont commencé. Selon l’armée congolaise, deux villages (Ruvuye et Mulindi) ainsi que le campement de Revo sont tombés sans beaucoup de résistance. Les auditeurs et téléspectateurs congolais ont régulièrement droit à une intervention, inhabituelle, du porte-parole de l’armée congolaise qui tente de convaincre de l’opportunité d’une telle opération démarrée au Sud-Kivu alors que tout le monde l’attendais dans le Nord-Kivu où les Fdlr ont le gros de leur contingent. Lire tout l'article

Caucus des députés et Sénateurs de l’Ituri :
Le gouverneur Jean Bamanisa interpelle les élus de l’Ituri

Vendredi 27 février 2015, dans une salle polyvalente du district pleine comme un œuf, le gouverneur de la Province Orientale s’est adressé aux élus de l’Ituri.  Invité au sixième sommet du Caucus des députés nationaux et Sénateurs de l’Ituri, le chef de l’exécutif provincial a saisi cette occasion pour dresser un petit bilan de l’action de son gouvernement et interpeller ces élus sur le rôle qu’ils doivent jouer au niveau national pour permettre à la Province Orientale d’avoir les moyens de sa politique. Lire tout l'article

Cobra Matata transféré à Kinshasa sous  mandat d’arrêt provisoire

Justin Matata Banaloki, alias Cobra, est désormais entre les mains de la justice congolaise. L’auditeur militaire de garnison de l’Ituri a émis contre lui, en date du 04 janvier 2015 dernier, un mandat d’arrêt provisoire.  Dans ce mandat, le chef milicien congolais est poursuivi pour désertion avec arme de guerre, création d’un mouvement insurrectionnel, crime de guerre et crime contre l’humanité. Lire tout l'article

Conflit des bureaux à Kisangani: Le Gouverneur  Jean Bamanisa face à la colère des militants du PPRD

Tout serait parti de la réfection par la coopération technique belge de l’immobilier qui abrite la mairie de Kisangani. A la fin des travaux de réfection, le gouverneur de la Province Orientale Jean Bamanisa Saidi, décide d’y installer ses services et de déménager ceux de la mairie.  Augustin Osumaka, maire de Kisangani s’y oppose farouchement. Lire tout l'article

Révolution de la modernité: un concept tronqué ?

« La modernité désigne implicitement la conception qu’une société se fait de son avenir, de ce qu’elle y imagine, de ce qu’elle en souhaite, de ce qu’elle y refuse. Ainsi est moderne une nation qui valorise l’entreprenariat et l’innovation. Est moderne ce qui reconnait aux femmes des droits équivalents à ceux de tous les hommes. Et aux enfants d’avoir accès à l’éducation, aux soins de santé comme partout ailleurs. Est moderne tout pays qui dispose d’un Etat efficace, rationnel, capable de lutter contre l’arbitraire, la corruption, la criminalité et de faire régner un Etat de droit » a récemment écrit M. Jacques Attali dans son livre Histoire de la modernité. lire tout l'article

Dénis Mukwege : de la chirurgie à la politique !

Dénis Mukwege, est ce chirurgien congolais hyper médiatisé au monde et favorisé par sa présence dans un milieu visé par des projecteurs de la communauté internationale. Ce milieu est la province du Sud-Kivu. Et c’est au regard de crimes odieux qui s’y sont perpétrés des anné Lire tout l'article

Ituri : Cobra MATATA aux arrêts

dscn8471.jpgJustin Matata Banaloki , dit Cobra Matata, a été arrêté à Délé, un village situé à environ 4 kms, au Sud de la cité de Bunia. Il a été sommé de descendre de la jeep qu’il conduisait lui-même. Lire tout l'article

Massacres de Beni : le dialogue social n’a pas crevé l’abcès

Pendant quatre jours, du mercredi 17 au samedi 20 décembre 2014, la Société civile de la Province du Nord-Kivu a réuni les notabilités de l’espace Beni-Lubero, catégories sociales confondues pour tabler sur les massacres à répétition enregistrés dans leur contrée. Ces assises ont eu lieu pendant que des criminels, jusque-là mystérieux, parce que non encore clairement identifiés, continuaient à massacrer. Lire tout l'article

Yves Kahwa, désormais libre, prêche la paix, l’unité nationale et le pardon !

C’est un feuilleton judiciaire très riche en rebondissement qui a duré neuf ans.  Yves Kahwa Panga Mandro, le chef coutumier le plus populaire du district de l’Ituri, a maintenu son nom sur la meilleure place des sondages locaux de popularité durant toute la durée de sa détention. Le dernier bain de foule, il s’y est plongé samedi 13 Décembre 2014, aussi bien à Bunia qu’à Mandro, chef-lieu de la chefferie des Banywagi, à une dizaine de Bunia, au-delà des flancs des Monts Bleus.   Lire tout l'article

Kinshasa-ex rebelles du M 23 : Kampala pérennise la durée de son contrat de médiateur !

Annoncer la possibilité d’accorder le statut des réfugiés politiques aux ex rebelles au plus tard le 12 Décembre dernier, c’est l’Ouganda qui l’a fait. C’était une façon pour le pays de Yoweri Museveni de secouer le gouvernement de Kinshasa à revoir la durée de péremption du dossier, pour lequel le médiateur Kampala tient à préserver le contrat de médiateur. Lire tout l'article

Et si les tueurs de Beni n’étaient pas des ADF-NALU ?

Mbusapaluku.jpg                                                                                                                                                                                                                                                                                 Les habitants du territoire de Beni passent des moments les plus troubles. Dans l’espace de deux mois, cette partie de la RDC a enregistré plus de 250 cas de tueries. Les auteurs de ces actes odieux ne sont pas encore bien identifiés. A ce sujet, des opinions divergent. Les structures officielles de l’Etat congolais accusent les ADF-NALU d’être à la base de ces massacres. Ce que ne partage pas une certaine opinion du Nord-Kivu qui voudrait que l’on scrute aussi la piste de complicité des FARDC. Sur le plan politique, des voix s’élèvent pour imputer ces tueries à certaines personnalités politiques. Pour avoir une certaine lumière sur cette question, la société civile du Nord-Kivu a initié un débat social qui devrait débuter le mercredi 17 décembre dans la ville de Beni. Les notables et élus de cette partie du Congo ainsi quelques officiels congolais y sont invités pour un débat de clarification.
La question que l’on est en droit de se poser est celle de savoir à qui vraiment profitent ses massacres. Lire tout l'article

La reddition de Cobra Matata : la fondation Bamanisa gâche la fête !

Vive tension ce mercredi 26 novembre 2014 à Aveba, village situé à environ 80 kms au Sud de Bunia. Des milliers des miliciens de la Force de Resistance Patriotique de l’Ituri, FRPI, de Cobra Matata sont fâchés. C’est la toute 1 ère fois depuis bientôt un mois qu’ils expriment leur colère depuis leur cantonnement en prévision d’un processus de leur désarmement négocié avec les FARDC. Lire tout l'article

Un agent de l’entreprise I&I nous a fait une mise au point

Notre article intitulé Trafic d’influence : un agent de l’entreprise Ingeneering &Innovation nargue tout le monde à Bunia, publié sur ce site, nous a valu une mise au point de la part de cette entreprise qui s’occupe de l’entretien des routes en Ituri. Sans commentaires de notre part, nous publions, dans les lignes qui suivent, l’intégralité de cette mise au point. Bonne lecture. Lire tout l'article

Autour de l’entreprise Pétrolière TOTAL : Jean BAMANISA défie MATATA MPONYO

Jean bamanisa2Matata mapon augustin 12 1L’affaire a tendance à profaner la campagne pour le meilleur climat d’investissement en République Démocratique du Congo, cheval de bataille du 1 er ministre congolais, Matata Mponyo Manpon.  Pendant que ce dernier s’investit à attirer et à maintenir dans son pays la présence des géants comme le français TOTAL, le gouverneur de la province orientale Jean Bamanisa Saïdi marche à contre-courant. Lire tout l'article

Trafic d’influence : un agent  de l’entreprise Ingeneering &Innovation nargue tout le monde à Bunia

Le mobutisme se porte encore très bien à l’ère du kabilisme. Pour cause ? Des « intouchables » et autres « privilégiés » refont surface. Lire tout l'article
 

Reserve de faune à Okapi : bientôt la traque contre des « envahisseurs »

Le gouverneur de la province Orientale a signé, dernièrement, un décret interdisant  le séjour des « envahisseurs » dans la réserve de faune à Okapi d’Epulu dans le district de l’Ituri. Jean Bamanisa donne aux exploitants miniers, braconniers et autres cultivateurs et exploitants de bois qui œuvrent dans ce patrimoine mondial de l’UNESCO, jusqu’au 15 octobre pour évacuer le lieu. Lire tout l'article

 

Date de dernière mise à jour : 01/03/2015

  Le Millénaire copyright 2010

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site